Depuis plus de 100 ans, les enfants autochtones ont été retirés de leur famille et envoyés dans des établissements appelés établissements scolaires. Les écoles financées par le gouvernement et dirigées par l'église étaient situées partout au Canada et établies dans le but d'éliminer la participation des parents dans le développement spirituel, culturel et intellectuel des enfants autochtones. Les dernières écoles résidentielles ont été fermées au milieu des années 1990.

Au cours de ce chapitre de l'histoire du Canada, plus de 150 000 enfants des Premières nations, des Métis et des Inuits ont été forcés d'assister à ces écoles dont certaines étaient à des centaines de kilomètres de leur maison. L'impact cumulatif des pensionnats est un héritage de traumatisme non résolu passé de génération en génération et a eu un effet profond sur la relation entre les Autochtones et les autres Canadiens.

Les efforts collectifs de tous les peuples sont nécessaires pour revitaliser les relations entre les peuples autochtones et la société canadienne - la réconciliation est l'objectif. C'est un objectif qui prendra l'engagement de plusieurs générations, mais quand cela sera réalisé, lorsque nous aurons une réconciliation - cela contribuera à un Canada meilleur et plus fort.

Dites au monde que la réconciliation vous intéresse!
Ajoutez ce Twibbon à votre profil Facebook et avatar Twitter.